PLACE PUBLIQUE

LE VILLAGE
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ode, vous avez dit ôde ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Arnaud

avatar

Masculin Nombre de messages : 12
Age : 48
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Ode, vous avez dit ôde ?   Jeu 1 Juin - 11:19

_________________________________
Désappointer v.t. (de l’anglais dispappointed, déçu).
Tromper (qqn) dans son attente, ses espoirs; décevoir.

Ben vi, je sais, c’est le trac…
On se dit : "Tout sauf ça!"



Parce qu’aussi on ne donne pas pour recevoir.
Et qui ne risque rien n’a rien.
Puis aussi, l’enfer est pavé de bonnes intentions.
Et comme c’est en forgeant qu’on devient forgeron.
Mais y’a un risque : Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin, elle casse.
Aucun bras de levier. Aucune mesure cœrcitive. Pas l’ombre d’un képi.

Puis, un jour, j’ai compris…
Comme parcourant un livre d’or.
Perdu dans une telle nasse…
Le monde des vivants…
Oui, évidemment, ça explique. Peu ou prou.
Que d’ignares, lourds et sots, vils flatteurs en tout genre se doivent d’errer sous nos cieux.
Polluant l’air et le silence.
Surtout le silence.
Celui de la beauté du Monde.
Et comment éviter leurs travers ?
Les gentils ne font pas non plus dans la dentelle…
Sortir du lot.
En toute amitié.
En toute innocence.
Gratuitement…

Suivre le bon sens commun.
D’un proverbe à l’autre.
Il faut se lancer à l’eau, donc.
Sans se tromper sur la voie.
Apprendre par empirisme.
Et surtout éviter de saouler…

Comment dire, comment rire…
De tout mais pas avec n’importe qui.
Ben justement.
Vi mais il y cette mélancolie aux coins des yeux.
Aux commissures des lèvres aussi qui, quand elles ne rient pas retombent un peu, trop bas pour n’évoquer quelque tristesse. Elles vous éloignent. Donnent de la distance. De l’air. Pour un peu, on penserait la chose désirée. Volontaire. « Je suis là mais pas trop. N’approchez pas, s’il vous plaît. ». Comme un refus de se livrer ou de juste se laisser aller…
Un rien d’inquiétude ne traîne pas loin non plus.

Allons, mais rions. Même si c’est vrai.
Ou alors juste un sourire.
De ceux qui déchirent la nuit.
Juste pour se faire plaisir.
Pour me faire plaisir.
Bien à vous, Chère So.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Ode, vous avez dit ôde ?   Mar 6 Juin - 19:42

Citation :
Dans cet espace j y ai trouvé des farceurs
En quête de joies et mes sourires sont en joie
A mon âme, ni ange ni diable ont leur demeure
Au cantique des sirènes j occulte les lois

Ni dieu ni maître mais que du plaisir
De folie j arme mes désirs
Oh toi qui danse sur mes lignes
Sache, de ton coeur, je suis digne

Je souleverai mon étendard
Entre les rimes et l omega je resterai sage
Sans les obscurs rempards
Qui éloignent les enfants de passage

Allons dans l allegresse
puisque je me fais bougresse

Profond profond jusqu'aux enfers
nous nous mêlons rivière et mer
fondus comme l'argent et l'or
je t'adore dedans dehors

J'ai ramené du rhum de Jamaïque
Des champignons du Mexique
J't'ai ramené des fleurs des tropiques
Et des gris-gris du Centre-Afrique
Des odeurs du sang d'la musique
Des couleurs et des cicatrices
J'ai brûlé les bougies du saint
Arrosées de mon sang carmin

nous avons connu des merveilles
des dragons et des nuits de veille
nous avons connu mille morts
et résurrections à l'aurore

parfois j'oublie jusqu'à ton nom
tu es un meuble un bruit de fond
puis tu te dresses scintillant
vainqueur comme un soleil levant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levillage.bbgraph.com
Arnaud

avatar

Masculin Nombre de messages : 12
Age : 48
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Ode, vous avez dit ôde ?   Mer 7 Juin - 17:27

Couché sous les Etoiles, il songea au Sud
Les yeux clos, emporté par le souffle,
Il sombra en de douces digressions


"Les hommes qui couchent le premier soir
Sans doute par peur du noir
Les hommes qui couchent le premier soir
Sont-ils des hommes faciles ?
La mauvaise foi masculine
La lâcheté féminine

Et surtout, qui oserait croire,
Ou, c’est selon, ne pas croire
En l’Amour sans regard
En l’idée d’une idée
Impérieuse
Comateuse
Avant que gagne le silence



Que gagne la distance
Assommante insistance
De plats et déliés
Sinueuse
Silencieuse

Les femmes qui dorment le premier soir
Oubliant tout devoir
Les femmes qui dorment le premier soir
Sont-elles des femmes dociles ?
Leur mauvaise foi légitime
Elevée au paradigme

Ô Dieux, que j’aimerai te voir
Au travers du miroir
Là, croiser ton regard
En vrai, life, sans ID
Nébuleuse
Délicieuse
Croiser ton âme en partances
Oublier l’impatience
Croire en l’existence
D’une mienne âme à aimer
Capricieuse
Merveilleuse..."

Et à ces mots, il s’endormit, le sourire aux lèvres…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Ode, vous avez dit ôde ?   Ven 9 Juin - 14:35

L ennui

L’ennui lourdement pèse sur mon âme.
L’ennui, ce bourreau des cœurs angoissés,
L’ennui, ce tyran des cerveaux lassés,
L’ennui, ce sucube au baiser infâme,
Qui met un linceul aux corps harassés.

L’ennui rend mortelle et sinistre l’heure.
Par lui, tout effort est stérile et vain ;
Toute volonté se glace en chemin ;
Tout désir est nul, tout espoir est leurre,
Et tout souvenir se change en chagrin.

L’ennui lourdement pèse sur mon être,
Inonde mon cœur, qu’il broie et dissout,
Du breuvage amer de l’impur dégoût ;
Puis, tel un hibou que la nuit fait naître,
Crie en mon esprit le néant de tout.

Pour le terrasser avec ses tortures,
Il me faut tes yeux, tes mains et ta voix,
Les baumes divins que versent tes doigts
Cicatriseront toutes mes blessures
Reviens me guérir encore une fois !



L ennui s'échappe dans le feu de mes rêves
Ta tendresse a rempli ma solitude sauvage
Sur l ode de mon âme je ronronne sans trêve
L ennui n est plus que souvenir de ma rage
A la vie j'offre les méandres d'un jour nouveau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levillage.bbgraph.com
Sophie
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Ode, vous avez dit ôde ?   Mer 14 Juin - 11:28

une douce pensée accompagnée d un baiser tendre et délicat s envole vers toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levillage.bbgraph.com
Arnaud

avatar

Masculin Nombre de messages : 12
Age : 48
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Ode, vous avez dit ôde ?   Jeu 15 Juin - 11:29

Ma voix m’abandonne.
A croire que mes mots sont vampirisés par les tiens.
Outre qu’ils riment bien souvent et tu saches pertinemment que la prose m’est plus vive que les vers…
Mes songes se liquéfient mollement sans fruits.
Dilutions vaporeuses et stériles, ils planent vers une certaine roseur conglomérée en cité, chaude et lointaine.
Pourquoi faut-il que le désir nous vienne au sujet de l’inaccessible ?



Pourquoi es-tu si loin, toi que je ne connais qu’à te lire ?
Voici donc le retour de l’Amour Courtois, tendre et platonique…
J’y songe le jour en m’agitant, j’y songe la nuit en rêvant.
A toi, Reine Inconnue, mes baisers du jour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Ode, vous avez dit ôde ?   Ven 21 Juil - 15:09

Aujourd’hui je me prélasse m’abîme dans mon lit
J’ai mes pensées pour seule compagnie
Dans ce théâtre magique ou tant d’âme se confonde
S’harmonise ou se détruit en infini

Je laisse mon courage dans le tiroir de ma commande
Non, je ne serais pas une héroïne aujourd’hui

Je ne rejoindrais pas la foule
Je resterai dans mon cloître
Et me couronnerais de la paresse qu’on les mages

Je sortirais peut être pour m’allonger dans l’herbe
Et jouer au jeu des nuages
Comme les rois datant de l’inde

Ce même leitmotiv qui revient sans cesse
Berce des jours et des nuits loin de l’ennui
Toujours de la distraction, de l’amusement, du passe temps

Je laisse mon courage dans l armoire à désirs
Non, je ne serai pas l aventurière de demain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levillage.bbgraph.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ode, vous avez dit ôde ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ode, vous avez dit ôde ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lorsque vous avez des invités
» Les villes où vous avez habité
» Vous avez dit "MEDIEVAL" ?
» Les livres que vous avez aimés!
» Comme vous avez pu voir...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLACE PUBLIQUE :: Echanges-
Sauter vers: